Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • LE MENSONGE UNIVERSEL

    MENSONGE UNIVERSEL

     

    Chapitre 1 :

     

    Le secret bien gardé

     

     

    Selon le Livre de la Genèse, Adam et Ève ont été expulsés du paradis parce qu'ils avaient mangé une pomme. Et depuis ce terrible jour, vous et moi sommes voués au malheur : tels des Sysiphes, nous devons pousser ce « péché » tout au long de notre vie sans jamais pouvoir racheter la faute originelle de nos lointains parents, et encore moins ouvrir la porte du paradis.

    C'est une condamnation que l'on nous a dit éternelle, une malédiction qui serait divine, qui aurait été proférée par Dieu lui même en personne à l'encontre de l'Humanité, simplement parce que Ève (la faiblesse de la Femme) a été trop curieuse... !!!! Hum ? Hummm ???.....Dans cette histoire à la con, nous sommes donc tous coupables, et la Femme plutôt dix fois qu'une, car ça soulage les mâles chauvinistiques pigs de ne pas prendre leurs propres responsabilités et d'accuser sans cesse l'autre d'être à l'Origine de leurs propres faiblesses.

     

    Pourquoi ?

     

    Selon saint Paul, Tertullien et saint Augustin, parce que cette faute est retransmise de génération en génération par l'union sexuelle , elle-même n'étant qu'une pure répétition systématique du péché originel.

    Ainsi, avant même de naître, tout être humain est d'office condamné puisqu'il n'est que le fruit d'une répétition constante de la faute !

    Et tout cela à cause d'un serpent qui s'était distingué en vendant des Encyclopédies Universalis non pas en porte à porte mais d'arbre en arbre. Des milliers de commentateurs juifs, catholiques, protestants et musulmans ont écrit des kilomètres d'explications aussi savantes que bizarres sur cette « faute originelle », cette « chute de l'homme », cette « perte de la grâce », cette « perversion de la femme », etc., sans jamais convaincre véritablement.

    Et pour cause... Ce « péché originel »  imposée par la Bible et tous ses clergés ne repose absolument sur rien ! RIEN de DIVIN en tous cas...

    Depuis presque trois mille ans, des millions d'hommes et de femmes ont été nourris d'un texte qui a été entièrement maquillé, truqué et transformé par un ou plusieurs scribes hébreux entre 1250 et 800 av. JC.

     

    Il n'y a jamais eu de serpent.

     


    Il n'y a jamais eu de péché de la femme.

    et

    Il n'y a pas de péché originel, tout cela n'est que foutaises destinée à nous faire peur, pour que les manipulations des clergés et des politiciens se fassent plus facilement afin de nous mieux nous dominer, pour mieux profiter des richesses de notre travail.

     


    OUI, je le dis et le répète HAUTETFORT, il y a bien eu un mensonge phénoménal grâce à un savant « mélange » de passages ôtés, censurés et d'autres réécrits, car le scribe qui a rédigé le Livre de la Genèse a simplement pris un texte sumérien intitulé Enki et Ninhursag, antérieur d'au moins 1500 ans à la naissance de l'écriture hébraïque, et en a modifié toute la structure pour l'adapter à « ses » besoins comme vous allez le découvrir dans le livre de Pierre JOVANOVIC : Le MENSONGE UNIVERSEL.


    Au cours de l'histoire, ce mensonge a été plus meurtrier que le principe de l'esclavage, plus efficace que le principe du droit divin et plus neutralisant que toutes les bombes atomiques réunies.

    Dans les cours de catéchisme prodigués par les Clergés, on a tous noté leur obsession à nous parler du serpent, le « Prince du Mensonge ». le plus menaçant.

    Mais , Le « Prince du Mensonge » n'est pas celui auquel on pense et qu'on nous montre avec tant de frénésie depuis des siècles ( afin de nous empêcher de regarder ailleurs ).

    Le « Prince du Mensonge » est bien ce PREMIER scribe hébreu qui a jeté les bases du plus grand holocauste intellectuel de l'Occident en désignant, entre autres, la Femme comme responsable de tous les maux de l'existence humaine. (tout comme les font les Islamistes)..

    La VERITE

    Ève n'a jamais mangé de pomme, ni donné d'interview à un serpent tentateur.

    Elle ne nous a donc jamais condamnés.

    En revanche, celui qui nous a menti, et gravement culpabilisés, est bien le premier rédacteur du jardin d'Éden , ce scribe-traducteur que les spécialistes nomment « J » et qui a saccagé le texte original sumérien pour l'arranger à sa façon, en enlevant, censurant, les passages qui le gênaient.

    Mais comment ce « J ». en est-il arrivé là ?

    Observons bien, en collant/comparant le texte sumérien original au texte hébreu, en analysant les passages enlevés, et en comparant les modifications, nous allons découvrir les véritables raisons qui l'ont amené à réécrire le texte et à changer son histoire (et du même coup l'Histoire d'une grande partie de l'Humanité avec un grand H, et qui perdure même actuellement avec ses abhérations, d'abstinence et de rejet du sexe comme mauvais ).

    La question qu'on pourrait alors se poser est la suivante :

    « Comment se fait-il que personne n'ait jamais parlé de ça ? ».

    Réponse :


    1 ) parce que la première traduction de la tablette originale sumérienne a été faite en... 1915, c'est-à-dire en pleine Première Guerre mondiale, autant dire que c'est tombé à plat, et dans l'oubli, d'autres chats à fouetter  :

    2 ) parce que cela oblige à remettre en question tout ce qui nous a été enseigné sur le sujet depuis le début. (Vous imaginez un prêtre annoncer à la fin de sa messe : « Mes chers fidèles, il n'y a jamais eu de péché originel. C'est ennuyeux, parce que j'ai fait sept années d'études la-dessus au séminaire » ou un imam dire aux musulmanes « Ève n'a pas péché. Vous n'avez pas à vous voiler, ni à être mariées de force et encore moins prier séparément des hommes »... ?)

    Les spécialistes du sumérien, eux, connaissent très bien ce texte puisqu'ils l'ont traduit dès le début du XXe siècle. Et c'est d'ailleurs leur vilain secret ! Mieux placés que tous les autres universitaires, ils savent depuis longtemps que la personnalité et les actions de la déesse Ninhursag ressemblent étrangement, et point par point, à celles de Yahvé. C'est également l'observation de Gwendolyn Leick, une grande spécialiste anglaise de la littérature sumérienne :

    «  Il y a un remarquable manque de communication entre les spécialistes qui planchent sur leurs tablettes et le grand public. La pression de la vie académique contemporaine rend ce rôle de médiation et de communication encore plus difficile. En conséquence, la plupart des informations phénoménales de l'une des plus grandes civilisations reste confinée au monde fermé des sumérologues et des exégètes bibliques et les vérités à ce sujet ne vont jamais grand public».

     

    En 1945, le grand sumérologue Samuel Noah Kramer l'a pourtant souligné avec infiniment de délicatesse, de peur que les fondamentalistes bibliques américains se servent de son origine juive pour l'attaquer, et aussi que les rabbins ultra-orthodoxes viennent à lui reprocher de remettre en cause leurs saints textes ( dictés soi-disant par Dieu en personne à Moïse ). Pas évident de se retrouver coincé entre deux forces antagonistes aussi puissantes.

    Alors, comme une vérité impossible à développer, ils l'ont gardée et en discutent de temps à autre entre gens de bonne compagnie.

    Et puis remettre en cause le texte mythique de la Bible, celui du Jardin d'Éden, c'est avant tout aller au casse-pipe académique, social, religieux, bref un enterrement ( universitaire ) de première classe... Pas de vagues et surtout pas de financement à venir pour ses travaux.

    C'est pour cela qu'on voit toujours aujourd'hui dans tous les dictionnaires cette phrase suffisamment floue : « Les textes bibliques ont des parallèles plus anciens ». La notice de l 'encyclopédie Encarta, consultée chaque jour par des centaines de millions d'écoliers et d'étudiants , en est le parfait exemple :

    «  Le récit biblique de la création d'Adam et Ève diffère seulement par quelques détails de nombreux autres mythes semblables du Moyen-Orient ancien et d'ailleurs. Des thèmes semblables apparaissent également dans des sources mésopotamiennes anciennes comme l'Épopée de Gilgamesh, datant d'environ 1800-1700 av. JC. (...)

    Songez de plus qu'il n'existe même pas un livre grand public dédié exclusivement au texte sumérien du jardin d'Éden !

     

    Certes, on trouve une trentaine d'analyses ( en 90 ans, c'est finalement très peu ) publiées dans des revues ultra-spécialisées du type Journal of Near Eastern Studies , des communiqués savants comme le très vieux Cuneiform Parallels to the Old Testament du professeur Rogers, ou des doctorats contemporains du genre « Le rôle mythologique d'Enki et de Ninhursag dans la perception du monde anté-diluvien » ou « Enki-Ea, analyse diachronicale des textes et images issues des toutes premières sources sumériennes », où le sujet qui nous préoccupe, lui, reste toujours mineur.

    Dans cette dernière thèse de doctorat par exemple, soutenue par Peter Espak, le jardin d'Éden est expédié sans jamais insister sur l'extraordinaire détournement littéraire biblique dont l'auteur est pourtant le témoin. Il est vrai, sa thèse a été soutenue à la faculté de théologie de l'université finnoise de Tartuu. Et qui dit théologie, dit terrain glissant pour un étudiant qui veut obtenir sa thèse.

    Les universitaires sont certes connus pour travailler les détails, et en assyriologie plus qu'ailleurs, mais cela explique-t-il qu'ils finissent parfois par ne plus voir l'ensemble ? Et dans le cadre du texte Enki & Ninhursag, on peut même se demander quelle est la part de l'auto-censure... Alors peut-on franchement dire que les grandes « Religions du Livre » ne reposent sur rien à partir du moment où le texte précis du Livre de la Genèse est un faux ?

    Oui, absolument ( encore faut-il le courage d'oser l'écrire ) puisqu'elles se sont construites sur la notion transgressive du péché d'Ève sur lequel les saint Paul, saint Augustin, saint Thomas d'Aquin et autres ont bâti toute leur démarche et construction intellectuelle ( notons que dans les évangiles, le Christ n'a strictement rien dit sur Adam et Ève  dans un autre chapitre ). Même aujourd'hui, les prédicateurs des églises évangéliques, comme tous les curés catholiques, vous disent d'une seule voix que pour vous racheter de la faute d'Adam et Ève, vous devez remettre votre vie entre les mains de Jésus, afin d'être « lavé » de leur péché...

    Soulignons quand même que ce plagiat du Jardin d'Éden ne remet pas en cause les autres livres de l'Ancien Testament, et encore moins les textes évangéliques du Nouveau. Mais au XXIe siècle rien n'a changé depuis saint Paul et je ne parle même pas des chrétiens fondamentalistes qui en sont encore au monde formé en une semaine et à Ève sortant de la côte d'Adam - ils viennent même d'ouvrir un parc d'attractions biblique sur ce thème !

    Ceux-là risquent de manger les pages de ce livre.

    Les rabbins, eux, sont tout aussi catégoriques sur cette notion de disgrâce : l'homme s'étant dénaturé lors de sa chute d'Éden, seule l'observation de toutes les règles du judaïsme permet de retrouver un semblant de pureté... Traduisez : la femme juive n'a toujours pas le droit de poser son pied sur le sol de la synagogue où officie ce même rabbin  regarder ce qui se passe en bas en silence. C'est son prix à payer par héritage de dette spirituelle.

    Le poids du péché originel « pèse » aujourd'hui 3000 ans pour les juifs et 2000 pour les chrétiens. Autant dire une éternité.

    Alors pourquoi ce jardin d'eden sumérien est-il toujours aussi peu connu ?

    Eh bien, supprimez le principe du péché et de la culpabilité, et vous n'avez plus aucune prise véritable, coercitive pourrait-on dire, sur vos fidèles en général et sur les femmes en particulier !

    Pourtant, voici 5000 ans, cela n'empêchait pas les Sumériens de construire des temples dans lesquels ils rendaient hommage à leurs dieux. Et ils n'étaient pas culpabilisés par leurs prêtres, vu que leur texte du jardin d'Éden, le vrai, Enki & Ninhursag, ne montre avant tout qu'une seule chose, que l'amour empêche la mort. Les Sumériens rendaient hommage à leurs dieux parce que, selon eux, ces derniers ont créé l'homme pour être leur esclave. Point. Ils étaient conscients des forces supérieures et surtout du fait qu'ils n'étaient finalement que des fétus de paille entre les mains de ces dieux, les Anunaki.


    Ce registre là donc, ils le connaissaient bien. Le très distingué W. G. Lambert, grand assyriologue devant l'Éternel, a ainsi traduit un texte intitulé « Ludlul Bel Némequi» et Samuel Noah Kramer a transposé « Un homme et son Dieu » : ô surprise, on retrouvera les deux textes plusieurs siècles plus tard chez les hébreux dans le Livre de Job, bien connu de tous les prêtres actuels car très pratique pour expliquer aux ouailles au chômage pourquoi Dieu les a abandonnés.

    Autre question que l'on peut se poser : « Oui, et alors ? Qu'est-ce que ça va changer ? ».

    Réponse : rien et en même temps tout ! En lisant le vrai texte du jardin d'Éden, on se rend compte à quel point « on nous a menti », à quel point on a culpabilisé et menti à nos parents, grand-parents, aïeux, etc., et cela sur au moins 300 générations. Cela fait beaucoup d'êtres humains dont la vie a été brisée à cause de cette monstrueuse notion du péché originel. Pendant des générations, les filles-mères, les femmes divorcées et même les jeunes mariés ont payé un lourd tribut psychologique à cette notion par une vie malheureuse ou par des suicides.

    Le roman Water for chocolate pourrait résumer à lui seul tous ces drames individuels, tous ces crimes et toutes ces souffrances induits par le péché d'Ève vécus de génération en génération.

    Cette nudité et cette sexualité jugées sales et honteuses par l'Église , ont fait le bonheur des confessionnaux pendant des siècles et des siècles, et le malheur de tous ceux qui étaient obligés de s'y rendre.

    Alors qu'est-ce que cela change de savoir que le texte biblique du jardin d'Éden ne vaut plus un shekel parce qu'il est l 'œuvre d'un faussaire ?

    Eh bien, en plus de la stricte vérité littéraire, religieuse et théologique, cela montre à quel point un péché originel qui n'a jamais existé a servi de levier pour manipuler des populations entières en maintenant simplement sur elles le joug de la punition divine...


    Le, ou plutôt, les responsables de cet holocauste intellectuel sont dans l'ordre historique passé :

    1 ) le scribe J., ou les scribes qui ont dépouillé le texte sumérien pour composer le leur, et qui va devenir a) le socle sur lequel s'établiront tous les autres, et b) le seul à expliquer les origines de l'humanité pendant 1900 ans à 60% de la population mondiale.

    2 ) saint Paul qui va se servir de J. dans ses lettres et épîtres pour répandre au nom du Christ le mépris du corps et l'inutilité des femmes ( le Christ n'avait jamais rien dit de tel ).

    3 ) Tertullien, « père de l'Église  » qui va utiliser les écrits de saint Paul pour condamner le remariage ( obligation de célibat ) et tenter d'obliger les femmes à porter un voile.

    4 ) saint Augustin, qui va expliquer que le péché originel est la répétition systématique de la faute initiale, ce qui va culpabiliser la nudité et condamner l'acte charnel. Sa célèbre phrase à l'intention des seuls hommes : « Qui a une femme se détourne de Dieu » en dit long, et signifie que la femme, elle, ne représente rien pour Dieu puisque avec ou sans mari, elle est de toute manière irrécupérable. Pour tous ces braves gens, la femme est le diable en personne.

    5 ) les prêtres ( toutes religions confondues ) qui vont amplifier le rejet de la nudité, de la sexualité et de la femme, en faisant lire chaque semaine que Dieu fait, un extrait des écrits misogynes de saint Paul, et ce depuis plus de 1400 ans.

    « Il est encore préférable de se marier que de se brûler » a ainsi précisé Paul dans son Épître aux Corinthiens , faisant comprendre une nouvelle fois qu'il est quand même moins grave de se marier que de brûler en enfer.

    Et selon saint Jérôme, Dieu condamne ce mariage encore plus lorsque le mari est amoureux de son épouse ( si, si ) :

    « Rien n'est plus infâme que le mari qui aime sa femme comme une maîtresse : il commet le péché d'adultère ».

    Autant dire que le seul mariage qui ait jamais trouvé grâce aux yeux de ce clergé catholique malade de sa chasteté est le « mariage blanc », celui qui n'est contracté que pour les seuls besoins de procréation , toujours à cause du soit disant péché d'Ève (tient là on ne parle plus du peché d'Adam, c'est carrément la faute à Eve....d'ou la vilaine BURKA qui lui est imposée).

    Et il suffit d'écouter les discours des papes pour se rendre compte que rien n'a changé.


    L a chape de plomb judéo-chrétienne était tombée pour 2000 ans et essaye de continuer encore de nos nos jours, basée sur CE MENSONGE UNIVERSEL.

    On comprend alors encore mieux l'importance de savoir que le péché du jardin d'Eden n'a jamais existé. Il a simplement servi à des prêtres pour empêcher leurs semblables de vivre pleinement leur vie.

    Malheur au bébé qui mourait non baptisé. « Son âme partait directement en enfer » disaient-ils, persuadant les parents qu'ils étaient bons, eux aussi, pour l'enfer éternel. Sous Henri IV, ils risquaient même le bûcher. Au XIXe siècle, les prêtres et les médecins ont refusé de diffuser les nouvelles méthodes d'accouchement parce que le Livre de la Genèse disait que la femme « doit accoucher dans la douleur ». Au milieu du XXe, le Vatican s'était opposé à la diffusion de la pilule, parce qu'elle permettait de « pécher ». Et combien de bébés ont-ils été tués ou abandonnés parce que la maman ne voulait pas devenir une mère célibataire, signifiant « je suis une prostituée, j'ai couché sans être mariée », et ce jusqu'aux années soixante-dix ? Combien de mariages malheureux à cause de ce dogme criminel ? Le père d'un écrivain français du XIXe avait toujours imaginé « vivre dans le péché », parce que, marié, il était tombé amoureux d'une femme d'une condition inférieure ( sa servante ). Sa vie n'a été qu'une longue et douloureuse suite de culpabilisations sociales, l'empêchant de vivre pleinement son bonheur.

    Au final, c'est une réplique de la série télévisée new-yorkaise Sex in the City qui résume le mieux la situation. En compagnie de son amie Miranda, la journaliste se rend dans une église épiscopalienne de New York. En constatant le côté coincé des fidèles, Miranda lui chuchote à l'oreille : « Catholiques, épiscopaliens, shakers, quakers, c'est du pareil au même, toutes ces religions sont faites pour bousiller la vie sexuelle ». Elle venait tout juste de se séparer d'un catholi­que parce qu'après l'amour, il se précipitait systématiquement sous la douche pour se laver du péché qu'il venait de commettre. Elle ne pensait pas si bien dire.

    Il n'existe que trois tablettes du texte Enki & Ninhursag. Elles sont vieilles de 4000 ans. Au cours d'un entretien, le professeur Attinger, assyriologue de l'Université de Berne et grand spécialiste du texte, nous a précisé que si « ces tablettes originales remontent aux alentours de 1800 avant JC, le texte, lui, a été fixé entre 2100 et 2000 avant notre ère ». Il n'est donc pas exclu que d'autres tablettes plus anciennes qui dorment encore sous terre ou dans les grands musées d'assyriologie que .........

    ( et oui , la SUITE de ce texte interessant dans le LIVRE :

    MENSONGE UNIVERSEL de Pierre JOVANOVIC )

    Découvrez le site de pierre jovanovic : http://www.jovanovic.com

     

    *
    La CLAIRE VOYANCE et le CLAIR DISCERNEMENT entre VRAI et faux repose sur une HAUTE INTENSITE D'ENERGIE en soi,
     
    voici
     
    quelques LIvres
     
    pour RETROUVER et ou ENTRETENIER le RENOUVELEMENT et la REGENERATION de votre ENERGIE :
     
    *
  • LE DESTIN n'est pas INEVITABLE

    Bien lire et comprendre ceci, 

    si l'on veut se GUERIR de certaines choses

    et se Liberer de certaines autres

    qui causent nos misères

    et nos maux,

    depuis tous temps. 

    494295306.jpg
    *
     
    L'Altération de L’ADN
    (et donc par suite de la Santé, de l'Intelligence)
    serait dûe en grande partie à la « chute » incessante de 
    l’Homme
    (hommes et femmes de mêmes).

    Qu’est ce qui a bien pu arriver à notre ADN pour que 95% en soient inactifs et que nous n’en utilisions pour la plupart que 5% ?????.
     
    Beaucoup d’hypothèses sont avancées,
    mais la plus probable, selon l'apport d’une étude approfondie du
    YI KING livre des Transformations
    (le plus ancien livre de SAGESSE CHINOISE vieux de +2000 ans avant JC)
     

    serait que notre ADN a été modifié, par le même processus qui affaiblit et épuise l’homme qui s’identifie trop à la Matière au détriment de son Essence Ciel et surtout qui donne trop du meilleur de lui-même à la seule Matière sans jamais de RETOUR pour le CHANGEMENT, le RENOUVELLEMENT et la REGENERATION de son prècieux capital ENERGIE de VIE....Cet allé incessant sans jamais de RETOUR , serait donc ce qui empêche l'Homme (hommes et femmes de même) d’exploiter tout son potentiel intérieur d’énergie qu’il pourrait renouveler et régénérer à l’Infini, s’il ne donnait plus aussi souvent dans l’indulgence incessante à la seule Matière qui se contente seulement de satisfaire ses cinq sens physiques au détriment de son

    Essence Ciel de Vie…..

     

    Ainsi donc en s’affaiblissant la meilleur partie de lui-même intérieure pour des choses d'extérieur sans réelles valeurs, l’Homme (hommes et femmes de même) amoindrit aussi les fonctionnalités saines de son ADN et toutes ses facultés naturelles qui en dépendent, Santé, intelligence, clairvoyance, télépathie, intuition, son possible de contact avec les mondes invisibles, confiance, humanité, etc…..

    6011673.jpg

    Il semblerait qu’à L'ORIGINE, notre ADN était puissant et hyper fonctionnel. Il contenait les codes parfaits pour une santé et sécurité optimale et une totale adaptabilité INTELLIGENTE pour notre incarnation dans le plan terrestre afin de se servir du plan terrestre pour le developpement du meilleur de soi sur un plan plus élévé 
    que ce plan terrestre.
     
    De nombreux clairvoyants et chercheurs spirituels du monde affirment que l’ADN appelé « superflu » et ou « inutile », (quand il n'est pas appelé ""ADN poubelle""" par certains scientifiques à la courte vision), contiendrait en fait encore les données importantes issues de ce PLAN PILOTE PREMIER,  du DIVIN (pour les croyants), de LA VIE (pour les non croyants) de notre CODE GENETIQUE avant qu’il n’ait été altéré par nos affaiblissements et nos épuisements répétitifs dûs à une trop grande indulgence pour les seuls sens, au détriment de notre Essence et donc que pour  RETROUVER, RE-ACTIVER ces données dans leurs POTENTIELS en POSSIBLES MERVEILLEUX, il conviendrait simplement de RETROUVER en soi le CHEMIN qui permet de ré-intensifier notre ADN à son INTENSITE ENERGETIQUE de TOTALITE et de lui redonner son INTENSITE PRISTINE liée à TOUTE CONNAISSANCE, tel qu'il était à L'ORIGINE PREMIERE……
    57800775.jpg 
     *

    EXPLICATION GENERALE :

     

    Après la découverte de l’ADN dans les années 1950, les scientifiques ont tenté de nous convaincre que l’être humain était entièrement déterminé par son code génétique (prédestination) et que nous ne pouvions rien y changer, quand les choses tournaient mal pour nous.

    Selon ces mêmes scientifiques, nous étions sensés être programmés de façon irréversible (croyance erronée en un destin immuable), et les changements génétiques ne pouvaient, selon eux, se produire que sur de longues périodes, au fil d’une lente évolution, par existences successives vécues.

    Et en 2011, rien n’a véritablement changé : certains scientifiques continuent à vouloir nous convaincre que la seule façon de changer notre génétique est de procéder mécaniquement, et ou biochimiquement, comme pour les OGM (organisme génétiquement modifié) :, forcer le copier coller d'un gene par ci par là, en remettre un autre là, enlever un gène ici, détruire quelques autres (qu’ils jugent inutiles et ou poubelles, parce qu’ils n’arrivent pas à percer leurs mystères)…

    632216687.jpg


     Mais depuis les études de Kishori Aird (Maître de REIKI), et spécialisée depuis 1990 dans la kinésiologie. La perception de l’ADN à changé, car selon ses recherches, nous avons bien les moyens par lesquels reprogrammer et se réapproprier notre ADN.

    La Nouveauté :

    KISHORI AIRD a notamment découvert que notre ADN, n’est pas seulement matière physique, mais qu’il possède aussi un champ vibratoire électromagnétique (energie), champ qui est sensible à nos intentions, nos pensées, et que, comme un ordinateur, il contient « des programmations par défaut » sur lesquelles ont peut agir par la pensée et que l'on peut modifier à loisirs, comme lorsque l’on agit à partir du ""code source"" d’un logiciel comme LINUX pour le modifier et lui faire faire ce que l'on souhaite... au lieu de subir sa formatation générale.

    La re-programmation consciente de notre ADN est donc, selon Kishori AIRD, un vrai possible et l’une des clés pour le DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de SOI MEME (Santé , Intelligence, etc) et pour parvenir à cela pas besoin de tritouillages , comme les habituels copier coller et détruire de l'ADN dans des éprouvettes des géniéticiens en organismes génétiquement modifiés, car le corps de chacun et chacune de nous est son propre laboratoire et sa propre éprouvette.

    Voici en gros la vision de KISHORI AIRD

    qui rejoint en plein la VISION TAOISTE de la VIE dans le YI KING

    ( http://www.yiking-music.com/ )

    et sur ce point là, au moins sa vision et la mienne s’accordent sur le sujet :

    1850036949.gif

    (symboles de base du YI KING qui donnent les 64 hexagrammes)

    *

    Les biologistes qui ont travaillé sur le génome humain

    n’ont défini que 5 petit % de notre code génétique,

    5 % seulement,

    c'est vraiment peu.

    Ce qui indique que notre patrimoine génétique contient donc de plus vastes étendues de POTENTIELS en POSSIBLES que les 5 petits % des gènes CONNUS découverts par les scientifiques..

    (Certains scientifiques ont appelé """ces vastes étendues de POTENTIELS en POSSIBLES de nos gènes encore inconnus """" et qu'ils ne comprennaient donc pas...Ils les ont appellé « ADN superflu » (comme si la Vie était capable de superflu ??) et ou « « « : ADN INUTILE ou POUBELLE. (faut pas croire, mais y a quand même un paquet de «  C*** avec des diplomes «   chez les scientifiques hein ???, sous leur airs d’hommes de SCIENCE très respectables, faut quand même être C*** pour considerer que la Vie nous dote de choses inutiles, superflues et ou poubelles et plus C*** encore pour oser même les nommer ainsi scientifiquement et en faire la promotion écrite ou videographiée dans tous les merdias)

    Autrement dit et pour revenir à plus de CLAIRE VISION :

    Si nous percevons l’ADN faussement dit ""superflu, inutile et ou poubelle

    (c’est plus facile d’accuser l’ADN d’être superflu, inutile et ou poubelle, que de s’avouer C** quand on a pas encore compris à quoi il sert)

    c’est-à-dire, si nous percevons les 95 % de nos gènes inconnus, 

    si nous percevons cet ADN dont on ne comprend encore rien, si nous le percevons comme Terre Matière Impuissante, superflue et inutile, voir même poubelle (comme le pensent certains scientifiques idiots), alors c’est """cela""" qui sera installé comme « pensée créatrice créeante » en nous et la réalité intérieure à nous mêmes collera donc à cette image que nous nous en faisons intérieurement, (la pensée est créatrice, ne l'oublions pas, nous sommes bien souvent ce que nous croyons être) et bient entendu, """cela""" ne nous permettra pas de découvrir plus profondément en CONNAISSANCE (qui n'est pas le savoir) les autres parties de notre ADN et leur POSSIBLES MERVEILLEUX...... Une ignorance du vrai fonctionnement de notre ADN qui peut avoir à sa suite de lourdes les conséquences, si on commet la KHONNERIE suprême de détruire et ou de laisser détruire ce qui nous semble inutile, superflu et ou poubelle de notre ADN.

     

    À l’inverse, si nous parvenons à concevoir une réalité plus vaste, à accéder à une VISION PLUS LARGE des POTENTIELS en POSSIBLE de la VIE de notre ADN, en nous rappelant que l’ADN dit faussement superflu, inutile et ou poubelle recèle presque sûrement une puissance insoupçonnée qui n'est pas encore ACCOMPLIE, alors la pensée créatrice créeante en nous, agira comme telle et la réponse sera alors illimitée pour l'ouverture de nos POTENTIELS en POSSIBLE d'ACCOMPLISSEMENT par L'EVEIL .

     

    Il suffit pour cela de se rendre compte déjà des immenses possibilités de ces 5 % d’ADN pour comprendre ensuite tout le pouvoir caché qui peut se trouver dans les 95 % D’ADN restant.

    De plus, il est bon aussi de faire souvent des brèches dans la forteresse ""imprenable"" de la Science seulement matérialiste, afin qu’elle ne nous domine pas de ses pesanteurs et de ses faussetés (comme au temps de galileo, quand elle affirmait, (avec ses scientifiques idiots de l’Epoque), que la terre était plate malgré les preuves qu’elle était en fait ronde) et pour lui éviter de nous dominer, grâce à la physique quantique, nous savons maintenant que la matière n’est pas aussi « solide et concrete », ni n'est à l'interieur ce qu'elle nous semble être à l'exterieur, mais que la Matiere est aussi dans une insaisissable variable et qu’elle interagit même avec l’espace visible et ou l'espace invisible qui l’entoure tout comme elle intereagit avec le temps et le sans temps dans lesquels elle se trouve.

    La physique quantique nous apprend en particulier qu’au niveau de l’infiniment petit, la matière n’a plus la même réalité concrète saisissable, puisque, plus on va vers l’infiniment petit et plus la matière se transforme en énergie (à la fois onde et particule), et donc que la forme (réalité concrète) qu’elle prendra ensuite sera influencée et même déterminée par l’observateur qui l’observe, selon l’orientation qu’il ou elle donne à son observation, tout en étant soumise aux lois de la physique universelle, sans pour autant y être asservit….

    459541173.jpg


     Les scientifiques ont même fini par admettre que l’onde vibratoire de l’ADN peut se modifier selon l’état d’esprit de l’individu et ses pensées (energies). La spirale peut s’allonger ou se recroqueviller, selon que nous sommes en état de faiblesse et ou de déprime, ou au contraire dans un état créatif de joie et ou de bonheur.

    Cela signifie donc

    qu'une partie de la science accepte enfin de reconnaître l’influence de nos pensées sur la conformation physique de notre ADN……. L’ADN se comporterait donc comme un petit moteur électrique dynamique sensible à l’electro magnétisme (energie) de nos pensées.

    Bref, même l’ADN qualifié de « superflu, d’inutile et ou de poubelle « « , par des scientifiques peu clair voyants, est donc capable de répondre à ce que nous pensons, à nos choix d’orientation de vie et surtout à la qualité intensité de notre énergie.

     

    Si vous avez l’impression qu’il faut avoir atteint un très haut niveau de connaissance et ou d’évolution spirituelle pour pouvoir RE- PROGRAMMER votre propre code génétique, comme cet article vous le suggère possible,

    détrompez-vous vite, 

    car

    c’est plus facile que vous ne le pensez !

    et loin d'être impossible,

    (comme certains cherchent à vous le faire croire, pour que vous ne vous changiez pas pour le meilleur.)

    713045443.jpg

    Quand il est question de l’ADN, on s’imagine toujours que c’est vraiment beaucoup plus compliqué que ça ne l’est en réalité, et on comprend ascèse terrible et ou cruelle pour y parvenir ; mais la Vérité, c’est qu’il n’est absolument pas nécessaire d’être ascetique, de faire partie d’un groupe d’initiés, ni même d'être un Elu et dans le secret des dieux pour pouvoir commencer à se re-programmer soi même notre propre ADN….

    Car comme l’ADN jugé (par certains scientifiques à la courte vision) trop hâtivement superflu inutile et ou poubelle a un champ vibratoire et électromagnétique énergetique qui répond bien à l’intention, à la pensée (énergie), c’est donc le pouvoir de l’intention et de la pensée positive (intensité élevée d'énergie) qui agira et nous guidera dans ce « « «  travail « « «  d’auto re-programmation de notre propre ADN, par notre propre énergie et pensée énergie.

    1750045209.jpg



    La première chose à faire pour bien comprendre et savoir comment utiliser l’intention et la pensée positive (notre énergie créatrice), c’est de premièrement accepter que l’on est pas encore aussi parfait intelligent qu’on le pense et de reconnaître aussi que nos vieilles programmations habituelles (schemas de vie, habitudes, etc) ne sont peut être pas et ou ne sont plus efficaces pour le DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de NOUS MEMES et ainsi par cette reconnaissance première et nécessaire de nos défauts, de nos lacunes, de nos faiblesses, et de nos imperfections, il sera plus facile ensuite de comprendre où l'on doit agir pour un mieux et d’agir dessus pour se re-programmer nous mêmes meilleurs, en devenant nous-mêmes notre propre programmeur….notre propre guérisseur, et notre propre DEVELOPPEUR du meilleur de nous mêmes.

     

    EXEMPLES assez courant de la pensée négative que l’on entretien souvent, par rapport à soi même, assez facilement et sans même parfois s'en rendre bien compte :

    je suis bon à rien !!!

    cette pensée négative commune a beaucoup peut facilement être inversée en pensée positive en nous modifant nous mêmes de l'intérieur pour se dire :

    je suis nul !!!

    je ne m'aime pas !!! 

    je suis con !!!

    etc etc ...

    de toutes nos pensées négatives

    sur nous mêmes

    ainsi la porte fermée dans notre ADN par notre pensée négative du ""je suis bon à rien; etc etc..."", tellement affirmative en nous, fait que cela ne peut pas en être autrement et ne laisse aucune place à l’autrement ; mais si on change, ne serait ce qu'un tout petit peu, de formulation des choses dans notre esprit, alors la pensée negative peut se TRANSFORMER par la pensée positive si on se dit : je ne suis pas encore bon à quelque chose, ce simple petit changement des choses par le dire je ne suis pas encore bon à quelque chose, est une pensée positive qui laissera la porte ouverte en nous à quelque chose d’autre de MEILLEUR POSSIBLE pour le devenir…..

    et ainsi de suite avec toutes nos pensées négatives qui, avec le verbe être utilisé négativement, nous ferment des portes (sans même que l’on s’en rende vraiment compte parfois),

    alors qu’avec le même verbe être associé au pas encore, on repasse en mode OUVERTURE et aussi dans notre POSSIBLE de re-programmation meilleure de notre ADN…..puisque comme nous l'avons déjà dit :

    la pensée est créative..et aucun destin n'est immuable, inévitable..

    934307451.jpg

    C’est-Là-dire que par la SEULE RECONNAISSANCE de nos doutes, de nos peurs, de nos manques, de nos erreurs, de nos lacunes et de nos faiblesses comme pôle négatif (d’un aimant) et la DECISION FERMEMENT TRANCHEE d’agir dans nos nouveaux choix de vie, avec une nouvelle orientation de notre énergie de vie et de nos pensées comme pôle positif, pour notre POSSIBLE de CHANGEMENT pour le DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de SOI, nous allons pouvoir entreprendre de nouvelles programmations en nous et nous le ferons par l’intention ET l’activité dans un JUSTE MILIEU qui permettra L’UNION de ces deux polarités pour n’en laisser qu’une seule, LA MEILLEURE de TOUTE pour le DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de SOI.

    *

    L’intention, l'activité et ou la pensée positive, peut représenter une commande de reprogramation, d'abord émise à voix haute, concernant l’état dans lequel nous voulons être au dessus de l'état dans lequel nous souhaitons ne plus être, mais elle peut aussi se faire en y pensant fortement, à chaque fois qu’une pensée négative tente de se placer….

    En remplaçant sans cesse en nous des pensées négatives par des pensées positives, peu à peu, on acquiert l’habitude inverse à la pensée négative et on CHANGE peu à peu, en se remettant dans une orientation de vie plus positive ; ce qui constitue une REPROGRAMMATION de notre ADN aussi, acte qui redonne véritablement à l’individu le contrôle sur sa vie et l’intensifie en CONFIANCE de lui ou elle même.

    374349673.jpg

    Bref l’intention, la pensée positive est donc une phrase (une commande), un acte JUSTE qui peut REPROGRAMMER l’ancien programme de pensée négative et le TRANSFORMER en un nouveau programme positif à installer en nous, en incluant bien évidemment sa contrepartie négative inconsciente « installée par défaut » qui se TRANSFORMERA peu à peu en POSITIVITE sous l’influence de la NOUVELLE PENSEE POSITIVE et de nos actes positifs en ORIENTATION positive de VIE…….forcement plus intense et plus gratifiante…..

     Et comme la grande partie jugée trop hâtivement « « « superflue, inutile et ou poubelle « « «  de notre ADN est constituée de nos potentiels les plus incroyables liés à la VIE INFINIE CREATRICE, codes originels oubliés, mais encore et toujours là, enfouis quelque part dans une zone inexplorée et encore largement sous exploitée de nous mêmes, nous avons donc en nous, dans ces 95% de notre ADN inconnu, nous avons là de nouvelles terres en friches à cultiver et ou à EVEILLER, au dessus de celles qui nous ont été données déjà programmées (par defauts et ou par habitudes) de générations en générations, par nos aïeux biologiques et notre environnement, et ce à un âge où nous n’avions pas ENCORE le choix d’accepter ou de refuser ces programmations (parce que encore sous le joug parentale, scolaire, mérdiatiques et ou autres), et celles, le plus souvent inconsciemment léguées par nos propres expériences de la vie du passé, (nos mémoires inconscientes de nos existences passées) qui font en quelque sorte nos programmations inconscientes par défaut et ou par habitudes erronées ; celles là mêmes auxquelles nous avons trop tendance à retourner tout naturellement, parce qu’elles nous sont familières, même si pour la plupart elles nous sont négatives d’influences et limitatrices de splendeur…..encore aujourd’hui à ce jour en lisant ceci.

    1590248220.gif

    Pour expliquer et faire mieux comprendre ici ce que j’entends par « programmation par défaut et ou par habitudes », j’utilise l’analogie avec les systèmes d’exploitation de nos ordinateurs (ce qui permet de les faire fonctionner).

    Actuellement, 90 % des micro-ordinateurs fonctionnent avec un système d’exploitation appelé Windows, développé et commercialisé par Microsoft. (mais je pourrais aussi parlé de MAC, mais je connais pas MACintosh).....

    Windows est préinstallé dans nos ordinateurs lorsque nous les achetons et offre une foule d’options géniales installées par défaut.

    Ce système fonctionne depuis si longtemps que presque toute notre correspondance par courriel utilise la même typographie. Nous avons même tendance à penser qu’un micro-ordinateur qui n’affiche pas le logo de Windows au démarrage n’est pas un bon micro-ordinateur, pas un « vrai » micro-ordinateur et qu’il sera inadapté à nos besoins.

    Cela, parce que Windows est installé par défaut depuis longtemps et qu'il est entré dans nos habitudes, et puis, parce que ses options ou paramètres sont définis par défaut, beaucoup d'entre nous sommes convaincus que Windows est le seul système d’exploitation compatible avec nos logiciels et l'usage que l'on veut en faire.

    Or, il y a quelques années,

    des programmeurs indépendants ont décidé de défier Microsoft. Ils ont développé un autre système d’exploitation appelé Linux et ils l’ont offert gratuitement en donnant le CODE SOURCE afin de pouvoir le MODIFIER pour lui faire faire ce que l'on voulait qu'il fasse, au lieu de le subir (essayer un peu de faire cela avec Windows et ou MAC ???) .

    Pourtant, Linux est très peu répandu dans le grand public.

    Pourquoi ?

    Parce que nous choisissons constamment un système d’exploitation « par défaut » - Windows/MAC - même s’il est souvent instable, « bogué », complexe et qu’il coûte cher, et même s'il est limitatif dans son usage et nous BRIDE dans notre Liberté de créer.

    Et bien, c’est un peu la même chose avec notre ADN.....

    Notre ADN est « bogué », par les PROGRAMMATIONS par défaut qui nous ont été données déjà programmées de générations en générations par nos aïeux, nos parents biologiques et ou notre environnement, et ce à un âge où nous n’avions pas encore le choix d’accepter ou de refuser ces programmations (parentales, scolaires, mérdiatiques et ou autres)...bien sur, y a aussi nos programations par défaut, le plus souvent inconsciemment léguées par nos propres expériences de vie passé dans des existences passées, et qui font en quelque sorte nos programmations inconscientes par défaut et ou par habitudes actuelles, celles auxquelles nous avons trop tendance à retourner tout naturellement, parce qu’elles nous sont familières, même si pour la plupart elles nous sont négatives d’influences…...

    mais malgré tous ces défauts, et tous les echecs qui nous arrivent à leur suite, nous continuons toujours de choisir nos programmations par défaut et c’est là le BUG qui en gros nous empêche de PROGRESSER dans le meilleur de nous-mêmes (attention je ne vous invite pas là à changer votre WINDOW pour un GUYLUX, car je parle ici juste de la re-programmation possible de vous mêmes, par vous-mêmes, de votre propre ADN) .

    1973915405.jpg



     Donc dans notre enfance, notre milieu social et ou famillial a installé en nous des programmes par defaut qui nous ont semblé aussi parfaits que Windows ou Mac

    puisqu’ils venaient de l’autorité parentale et ou adulte de notre environnement, (autorité trop vite supposée être infaillible et parfaite).

    Aussi nos programmations par défaut acquises proviennent-elles le plus souvent de l’enfance et de notre passé en expériences de vie.

    Une personne qui a, par exemple, appris par son passé et ou dans son enfance que pour être aimée, elle devait rester silencieuse et ne pas faire trop de bruit, ou encore qu'elle devait être riche, elle aura tendance, chaque fois qu’elle sentira le besoin d’être aimée, à choisir automatiquement le « mode silencieux » et ou "quete du pouvoir financier", parce que tel est son programme par défaut.

    Elle souscrit donc inconsciemment à ce programme par defaut et par habitude plutôt que de reconnaître qu’elle peut en CHANGER et c’est ce que l’on appelle un choix par défaut (obligé), plutôt qu’un choix conscient et libre.

    ( Note : moi perso je préfère window à guylux, et je ne me sert en ordinateur que des programmes par défaut de Window, mais j’ai aussi compris comment me REPROGRAMMER au-dedans de moi ; comme quoi faut pas tirer non plus de conclusions hâtive que ceux qui choisissant guynux sont forcement plus évolués intérieurement que ceux qui choisissent window ou mac, puisque l’exemple des logiciels est seulement une parabole pour faire comprendre des choses assez complexe dans l’amélioration possible de soi, sans intermédiaires autres que soi même et en respect de l’intelligence liberté de vie qui nous a été donné ).

    1500622927.jpg

    Pour en revenir à nos boutons,

    et pour sortir de nos programmes inconscients par défaut,

    nous devons donc faire des choix conscients et libre, comme NOUVEAUX plutôt que de nous soumettre à nos choix par défaut et ou à nos schémas et comportement instinctifs habituels ; c’est-à-dire : pour CHANGER dans le DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de nous mêms, nous devons oeuvrer avec des intentions pensées positives conscientes nouvelles pour remplacer celles qui ne sont plus bonnes et ou qui nous empechent le SAIN et le LIBRE ; nous devons remplacer une à une toutes nos intentions pensées négatives par défaut par trop d'habitude en fausse sécurité trop habituelle.

    L’intention, pensée positive consciente et créatrice libre, c’est un peu comme d’aller dans le panneau de configuration de notre ordinateur et de choisir des paramètres différents de ceux qui y étaient installés par défaut.

    En d’autres mots, nous devons devenir semblables à ces programmeurs indépendants qui ont créé Linux, et créer en nous, par nous mêmes de nouveaux programmes dans notre propre ADN, par le REMPLACEMENT de nos intentions, pensées et actions négatives, pour les remplacer par des intentions pensées actions positives et cela ne peut pas se faire sans un JUSTE MILIEU en toutes nos activitées…..qu’elles soient physiques, émotionnelles, mentales, et ou spirituelles….

    L’une des raisons pour lesquelles nous laissons nos SCHEMAS et ACTES par défaut et ou par habitudes nous mener et décider à notre place de notre destin, (même si celui ci nous conduit au pire) c’ est ce que certains, MAITRES de SAGESSE ont appelé

    « la pensée fainéante »

    qui est la ""résolution à laisser les choses se faire sans nous, à laisser les autres faire à notre place, et à ne pas intervenir dans l'orientation que l'on donne à notre vie, en se disant que : de toutes manières on y peut rien, avec le """WE FALL""" (la chute) c'est comme cela, c'est le destin immuable que l'on ne peut pas changer et peut être que le temps finira bien par tout arranger....(il n'y a pas pire erreur que de croire cela et que de laisser faire cela)

    1706311952.jpg

    « La pensée fainéante »,

    c’est croire qu’un jour tout s’améliorera sans que l’on ait de nous mêmes rien fait pour se transformer en nous mêmes, c’est encore croire que l’on est déjà parfait et qu’il n’est donc pas besoin de faire des efforts pour se perfectionner encore plus, c’est de plus croire que tout à coup le monde va découvrir que nous sommes artiste de talent, sans avoir jamais rien appris, ni jamais rien fait comme ART en ce sens ; bref, la « «  pensée fainéante « « c’est croire que les choses du DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de nous mêmes, vont se produire sans que l’on ne fasse jamais d’actes concordant en ce sens de DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de SOI……et sans que l'on MAITRISE enfin le WE FALL (la chute) par le WE DO NOT FALL anymore, toujours possible aussi...

    La première fois que j’ai entendu cette expression de « pensée fainéante », j’ai essayé de comprendre ce que cela signifiait au niveau de ma propre vie. Et je me suis rendu compte que j’espérais secrètement qu’un jour, dans un futur hypothétique, par une alchimie quelconque, j’aurais une vie meilleure qui me comblerait.

    A ce stade, je n’avais pas encore compris que j’allais devoir m’atteler à la tâche de mon CHANGEMENT TRANSFORMATION et faire face à mes faiblesses, mes manques, mes lacunes et mes erreurs, les RECONNAÎTRE avant de pouvoir trouver la FORCE NECESSAIRE pour AGIR, me CHANGER, les GUERIR, MODIFIER, CONVERTIR, plutôt que de continuer à espérer que tout allait automatiquement finir par s’arranger tout seul, en laissant faire la NATURE à ma place….

    et il m’a fallu bien des déboires, bien des claques dans la tronche, bien des pleurs, données par la VIE, parce que j'agissait contrairement à la VIE, pour enfin accepter ma propre responsabilité dans le DEVELOPPEMENT DU MEILLEUR de MOI, pour arriver enfin à chercher le MOYEN EFFICACE de corriger mes erreurs, mes faiblesses, mes lacunes, mes imperfections, par ce qui les corrige, si je voulait arriver au BONHEUR que j’attendais auparavant comme un dû automatique……mais qui bien entendu ne venait jamais….parce que le BONHEUR n'est pas un dû automatique, mais quelque chose que l'on DEVIENT.....en s'EVEILLANT, EVEILLANT, ACCOMPLISSANT en SOI nos CHANGEMENTS pour notre TOTALITE....

    Bref ce que je veux dire ici, c’est que lorsque nous espérons voir disparaître notre inconfort « comme par magie », nous abdiquons l’exercice de notre liberté, nous nous abstenons de notre rôle de programmeur, de créateur de notre propre Vie et nous négligeons notre pouvoir de CHANGER notre destin,

    et c’est cela même qui crée nos misères et nos maux…rien d'autre....

    1757883713.jpg

    Pourtant, sans cesse la VIE nous demande de nous impliquer dans notre évolution, au sens du DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de nous-mêmes, par nous mêmes, au dessus de notre pire.

    La VIE (le DIVIN pour les croyants) veut que nous soyons des créateurs créatifs et libres de tous conditionnements, oeuvrant et co-créant CONSCIEMMENT avec ELLE dans l’intention consciente liée à PLAN PILOTE PREMIER ORIGINE PREMIERE de TOUTES Origines et de toutes CREATIVITES, tout en donnant la place qui leur revient à nos maux et nos misères, ni plus, ni moins, sans pour autant en devenir dépendant et ou leur donner trop d’importance.

    Et là est la clef, dans ces mots

    « tout en donnant la place qui leur revient à nos maux et à nos misères, ni plus, ni moins, sans en devenir dépendant et ou leur donner trop d’importance ».

    Moi personnellement, il m’a fallu plusieurs années pour comprendre que je privilégiait trop souvent des programmes par défaut qui annulaient l’effet de mes pensées positives parce que je niais et refusait de reconnaître mes erreurs, mes faiblesses, mes lacunes et mes imperfections qui nourrisaient sans cesse mes maux et mes misères et donc par là même entretenaient, à mon insu, le manque de confiance en moi, parce que, en d’autres mots, je m’abstenais et ou rejetait l’exercice de ma liberté et de mon humanité dans le CHANGEMENT, et je vivais sans cesse ma dualité comme des forces séparées que je subissait ; parce que je n’avais pas encore compris que pour EVOLUER dans le MEILLEUR de moi possible, il était avant tout NECESSAIRE de reconnaître mes propres manques, mes propres erreurs, mes propres faiblesses, mes propres imperfections, avant de pouvoir TROUVER ma créativité créatrice et libre qui les CORRIGE et les CONVERTIT en QUALITES ; reconnaissance du probleme et action UNIES de transformation et de conversion du probleme en remède, sans lesquelles aucun CHANGEMENT FAVORABLE ne peut se faire …..

    467317808.jpg



    Cependant, même après m’être attelé longuement et sur plusieurs années à la tâche de ma TRANSFORMATION par la pensée positive qui remplace mes pensées négatives, TRANSFORMATION qui remplace mes actes négatifs par mes activités positives … TRANSFORMATION qui remplace mes programmes et intentions par défaut, par une JUSTE ORIENTATION de VIE en intention consciente de JUSTESSE de VIE….il me reste encore quelques imperfections à résoudre par ce qui les TRANSFORME .


    Mais depuis que j’utilise l’intention, pensée positive consciente, du TAOISME (usage du LIVRE du YI KING http://yiking.hautetfort.com/ ) et que je suit les conseils de la SEXUALITE SACREE TAOISTE, en remplacement de mes intentions, actes et pensées négatives, pour restructurer mon ADN et me DEVELOPPER dans le MEILLEUR de MOI, pour un VIVRE plus HARMONIEUX en moi même et avec les autres, j’assiste depuis à un VRAI CHANGEMENT de moi !

    Certes je reste moi-même à l’exterieur et les amis peuvent toujours me reconnaître mais je change tellement au-dedans que tout en moi et mon destin d’extérieur commencent aussi à se métamorphoser en mieux aussi, grâce à ma REPROGRAMATION CONSCIENTE de moi même par moi même dans une QUETE d'energie qui cherche à gagner en énergie par une énergie qui en renouvelle et en régénere davantage !!!

    1244603376.jpg

    Par la RE-PROGRAMMATION CONSCIENTE de moi-même, j’ai enfin la nette impression que je suis maître de mon destin et que je peux l’orienter en ce que je veux réellement et le mener à BONNE FIN ; et cela je peux même en témoigner par des améliorations évidentes dans ma vie quotidienne.

    Une chose est donc certaine ici:

    plus je m’implique dans ma TRANSFORMATION RE-PROGRAMMATION CONSCIENTE de moi même par moi même pour remplacer mes intentions, actes et ou pensées négatives, par des intentions, actes et ou pensées positives et plus mon code génétique par défaut change pour un EVEIL NOUVEAU, qui me semble bien plus Lumineux, plus Léger, avec infiniment plus de potentiels merveilleux à ACCOMPLIR comme un seul, qui me LIBERE de plus en plus de ces maux et misères qui autrefois m’affligeaient tant…..

    Toutefois, attention !!!, l’intention, l'activité et la « pensée positive » ne fonctionnent pas totalement pour la re-programmation de l’ADN, a elles toutes seules.

    Nous ne pouvons pas simplement dire « Je suis totalement heureux » et espérer par cela seul une re-programmation profonde de notre ADN profond, car cela ne dégage pas suffisamment d’énergie subtile pour enclencher le processus de modification profonde de l’ADN PROFOND lié à PLAN PILOTE PREMIER et tous ses POTENTIELS ENDORMIS.


    Accepter et Intégrer notre dualité Terrestre (nos cinq sens) et Céleste (notre Essence ) dans la PRATIQUE de L'UNION FUSION de nos différences par ce qu'elles ont de complémentaire, est tout aussi impératif à faire.

     

    C’est là dire se servir de notre condition humaine de matière, sans s'en abstenir, ni l'exclure, pour avec elle faire en nous L’UNION de la FORCE TERRESTRE et de L’ENERGIE CELESTE par TRANSFORMATIONS INCESSANTES de cette FORCE en ENERGIE, renouvellements et régénération successifs de notre Energie en PURE ENERGIE de Vie, qui à son tour REVEILLERA tous les POTENTIELS ENDORMIS de notre ADN et illustrera notre véritable pouvoir créateur sur notre propre réalité en relation à TOUTE REALITE UNIVERSELLE.

     

    Conscients enfin en TOUT CONSCIENCE (au sens ici de : avec la CONNAISSANCE qui n’est pas le savoir) que le pouvoir vient de l’Equilibre qui n'est lui même qu'union fusion entre notre lumière et notre ombre, entre notre spiritualité et notre sexualité, dans notre matiere TRANSFORMEE en MATIERE LUMIERE, alors nous nous servirons de notre sexualité pour les hautes extases... UNIONS de notre chair et de notre esprit, pour faire rayonner la Lumière qui nous habite telle la PURE LUMIERE qui nous ANIME.

     

    Alors, nos désirs erronés, nos émotions négatives, nos maux, nos misères cesseront d’être des obstacles, et deviendrons même des co-adjuvants, matière première, de TRANSFORMATION pour le développement du meilleur de nous-mêmes

     

    NOTE :  le YI KING

    le Livre des Transformations

    ( http://www.yiking-music.com/ )

    issu de la CONNAISSANCE TAOISTE ancienne,

    fondement de la SAGESSE CHINOISE,

    peut vous aider GRANDEMENT dans cette REALISATION là

    du DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de vous-mêmes,

    au dessus de votre pire

    pour un MEILLEUR VIVRE avec vous mêmes et les AUTRES…..

     

    *
    Quelques Liens
    pour RETROUVER et ou ENTRETENIER le RENOUVELEMENT et la REGENERATION de votre ENERGIE, par votre propre energie sous le souffle de la PURE ENERGIE de VIE :
    Liens qui peuvent vous AIDER, si vous avez decidé que ces choses là vous interesse

    et que vous êtes prèts à LIBREMENT à les EXPLORER par leur mise en PRATIQUE ?

    http://oya.hautetfort.com/archive/2007/09/15/adn-et-science-holistique.html

    http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/09/02/mystere-et-energie-l-amour-et-ses-possibles.html

    http://mysthyc.hautetfort.com/archive/2007/09/08/regenerescence.html

    http://oya.hautetfort.com/archive/2007/05/08/l-amour-qu-est-ce.html

    http://www.endogenesis.ouvaton.org/ 

    http://tao1.hautetfort.com/archive/2011/04/04/titre-de-la-note.html 

     

     

     

    Ecouter ici le secret du TANTRA,

    qui n'est ni ascese d'abstinence ni ascese de gaspillage

    Image hébergée par servimg.com